Ressource

Bébés moyennement prématurés: Leur développement est aussi à risque (ANG)

L’étude “Neurological development in children born moderately or late preterm: national cohort study”, publié dans le British Medical Journal, examine les bébés moyennement prématurés (32-33e semaines) et tardivement prématurés (34-36e semaines) et leurs risques de développer des handicaps neurodéveloppementaux à long terme.

Plusieurs études existent sur les risques pour les bébés nés extrêmement prématurés, mais peu sur les enfants nés dans les 32 et 36 semaines de gestation.

Handicaps neurodéveloppementaux des bébés prématurés

Les résultats montrent que même les bébés nés entre 32 et 36 semaines de gestation présentent un risque plus élevé d’avoir des troubles moteurs, cognitifs, épileptiques, visuels ou auditifs. Le risque diminue selon le nombre de semaines.

Ces résultats sont importants puisque ces bébés représentent 80% des naissances prématurées et demandent beaucoup de ressources médicales.

Dennis Thompson propose aussi un résumé de l’étude.

Partager la ressource

Pour lire la ressource, veuillez vous connecter SVP!

Vous n’êtes pas membre de l’Espace périnatalité sociale? Inscrivez-vous